Visuel Boutique

LA DISTILLERIE

La production

Le choix de l'authenticité.

Nous sommes producteur et artisan-distillateur et fiers de l’être.
Par effet de mode, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers la thématique du bio et des huiles essentielles en occultant complètement certains points. D´une part le fait que les huiles essentielles et les hydrolats sont bien des produits reconnus comme produits agricoles , et d´autre part qu'un produit bio signifie d'abord qu'il est issu d’une agriculture autre qui préserve l'environnement.
Ne manquent pas non plus ceux qui vendent des huiles essentielles ou des hydrolats aromatiques en promettant une qualité qu’ils ne maîtrisent pas réellement, car ils ne sont que le maillon final d’une longue chaîne bien mal reconnue.

Nous avons fait le choix audacieux de distiller nous mêmes la grande majorité de nos produits. C'est là le chemin incontournable pour vous proposer une qualité hors du commun. Celle de grands crus de terroirs...
Comparez, et vous verrez que trop peu de personnes sont réellement impliquées dans la production. Les faux semblants ne doivent pas faire illusion. La réalité est que le métier de distillateur est devenu rare alors qu'il est noble et issue d'une longue tradition.

Essenciagua a clairement fait le choix de l’authenticité, du biologique, du savoir-faire et de la transparence. Alors, voici une première visite virtuelle avant de vous accueillir, bientôt, dans notre distillerie. Cela ne tient qu’à vous …

Visuel 1

1. Réception des plantes fraîches, récoltées pour beaucoup sur un rayon de 150 km autour de la distillerie par des agriculteurs de Midi Pyrénées. Tous sont en mode agrobiologique certifié. La qualité commence par le choix de plantes de premières qualités à l’arrivée à la distillerie.

Visuel 2

2. Chargement manuel dans les alambics préchauffés : l’opération de tassage, réalisée « aux pieds », permettra ensuite une traversée lente de la vapeur à travers la totalité de la charge végétale. Seul le chargement d’une quantité raisonnable de plantes et donc le choix d’un alambic de taille artisanale permet le bon contact mécanique entre la plante et la vapeur d’eau. Le procédé très simple sur le principe se prête très mal à l'industrialisation. Pourtant elle a souvent court, même sur des productions labellisées biologiques.

Visuel 3

3. Fermeture du col de cygne aussi appelé cornue, si importante. Sa forme signe la singularité de nos huiles et hydrolats. Dans les vins et spiritueux, ces cornues existent encore dans un souci d’authenticité et de qualité. Pensez aux alambics des distilleries en Ecosse et en Irlande. Visitez au passage, en venant nous rencontrer dans le Sud Ouest, les distilleries du Cognac ou d’Armagnac. Vous comprendrez toute l’inspiration de notre métier d’artisan distillateur.

Visuel 4

4. L’art de distiller est aussi affaire de patience. La distillation doit être lente et complète avec une vapeur à basse pression et à basse température pour obtenir « le totum », la richesse et toute la complexité de la plante. Ceci sans abîmer les composants les plus fragiles, sans "brûler" les légers. Chaque distillation réserve des surprises, est chargée d’incertitudes. Il s’agit de rester humble devant la plante. La même humilité que celle du montagnard devant un sommet. Humble, concentré et patient…

Visuel 5

5. Chaque geste doit être exécuté avec prudence. Un accident est vite arrivé et ferait perdre de longues heures ou journées de travail passées et le produit d'un long processus.

Visuel 6

6. Huiles essentielles et hydrolats obtenus simultanément seront séparés après décantation. Ils seront laissés à reposer de nombreuses semaines en chambre froide dans des fûts ou contenants préalablement passés à la vapeur haute pression pour une parfaite hygiène. La température de stockage sera constante et celle d'une cave pour une lente maturation, comme pour un bon vin. Ce n'est qu'ensuite qu'ils seront filtrés et conditionnés en petites bouteilles ou flacons.

Visuel 7

7. Encore chauds en sortant, les résidus végétaux de la distillation vont partir pour être compostés chez un de nos collègues agriculteurs. Le compost servira dans nos processus agricoles en mode biologique. Tout un cycle se trouve ainsi bouclé.

La distillation terminée, les alambics sont prêts pour un long nettoyage à la vapeur avant la prochaine plante !

Avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées, du Département du Tarn-et-Garonne et de la commune de Laguépie.