Visuel Boutique

ESSENCIAGUA ET MOI

Mode d'utilisation

D'une manière générale l'utilisation des huiles essentielles n'est pas si compliquée. Très efficaces, elles nécessitent de ce fait des précautions dans l'utilisation que l´on en fait. L´utilisation doit être raisonnable et parcimonieuse en suivant quelques règles de base et en s'y conformant. Si vous n'êtes pas initié(e), il est d'autant plus recommandé de suivre les conseils de spécialistes. Vous pouvez vous appuyer sur quelques ouvrages de réfèrences (voir notre rubrique "bibliographie"). Les huiles qui présentent de réelles contre-indications ne sont pas libres à la vente et ne figurent donc pas sur notre site (Sauge officinale, Thuya, Hysope, ...).

Ensuite, quelque soit le mode d'utilisation, il vaut mieux faire le choix de la bonne plante, la plus adaptée à son besoin. Oubliez ces mélanges "accrocheurs", soit disant polyvalents et qui conviendraient à tout un chacun. Nous retenons le principe sage "une personne, un moment, une plante". Parce que nous sommes tous différents et que nos besoins sont évolutifs.

Choisir une qualité irréprochable d'huile essentielle est également très important. Et cela seule une distillation dans les règles de l'art permet de l´obtenir.

De plus, la distillation, par son processus, peut concentrer aussi les résidus de pesticides ou autres traitements des cultures. C'est la raison pour laquelle seule une plante cultivée en mode biologique ou cueillie sur des sites sauvages certifiés permet d'obtenir une huile de qualité optimale à visée alimentaire. L'efficacité et la qualité d'une huile ont un prix. Celui d'un travail respectueux à la fois de la plante ... mais aussi de l'utilisateur.

Voici ces règles de base à lire très attentivement :

Une huile essentielle peut être choisie pour ses propriétés odorantes, pour plus de bien être quotidien ou encore pour créer une ambiance olfactive dans votre maison (Voir nos mélanges d’huiles essentielles).

Elle peut être aussi attentivement sélectionnée pour une utilisation en aromathérapie, le soin par les huiles essentielles. Le choix de l’origine des récoltes - de préfèrence une plante cueillie à l’état sauvage ou bien cultivée en mode biologique – de même que le chémotype (Ex. : thym à thymol ou thym à linalol) contribueront à trouver une réponse appropriée à vos besoins.

Par prudence, l’usage des huiles essentielles est fortement déconseillé, sans l'avis préalable d'un spécialiste, chez la femme enceinte (en particulier durant les trois premiers mois de la grossesse) ou chez la femme qui allaite. Pour les jeunes enfants (de moins de trois ans) l'avis d'un spécialiste s'impose également.

 

Pour la voie d'administration, se reporter à l'emballage

Voie orale

De manière très prudente, au maximum quelques gouttes par jour, sur une période courte et en suivant scrupuleusement les conseils et indications d’un spécialiste. Il est recommandé de prendre la goutte d’huile essentielle à ingérer sur un support neutre telle qu'une amande ou dans du miel. Elle peut aussi être diluée dans une huile végétale. Des précautions particulières (dilution, prise effectuée pendant le repas…) s’imposent plus particulièrement pour les HE de sarriette, de thym thymol ou de cannelle, dermocaustiques et puissantes.

Il est bon de rappeler que le label AB est à la fois un label indépendant certifiant le caractère biologique du produit et aussi une information précisant au consommateur le caractère alimentaire de ce produit. C'est le seul label indépendant controlé par un organisme tiers indépendant et donc que nous jugeons pertinent; beaucoup d'autres sigles relèvent de l'"auto-certification", le laboratoire se positionnant à la fois comme juge et partie. Il est bon de noter que pour toutes les personnes sensibles ou réactives, ou simplement peu initiées, les hydrolats constituent une alternative douce particulièrement efficace, pour autant qu'il s'agisse d'hydrolats de haute qualité (voir notre gamme).

Voie cutanée

Certaines huiles essentielles s'appliquent pures sans difficulté (ex.: la lavande). Ne pas dépasser 2 à 3 gouttes par application. Par précaution supplémentaire ou pour un effet "retard" sur la zone cutanée à traiter, il est utile de les diluer dans une huile végétale. Un premier test localisé, par exemple à l´intérieur du poignet, peut être fait afin de vérifier l´absence de réaction anormale.

Le mélange dans une base telle qu’une huile végétale vous permettra de confectionner vos propres huiles de beauté ou de soins.

Certaines huiles sont déconseillées sur la peau avant une exposition au soleil compte tenu de leur caractère photosensibilisant (aneth, coriandre, bergamote, citron, orange, verveine).

Des précautions sont à prendre également pour un usage cutané pour les huiles de menthe poivrée (effet glacé), celles contenant des phénols (le thym et la sarriette), ou la cannelle, également dermocaustiques.

Pour tous types de bains, les huiles, non miscibles dans l'eau, doivent être pré-diluées dans du lait en faisant une émulsion ou bien mélangées à du sel et de l’argile sèche surfine (voir notre gamme Essenciagua bains).

En Inhalation ou diffusion

Une utilisation courte de votre diffuseur (quelques minutes variables selon le volume de la pièce) est amplement suffisante à créer les conditions d’un confort ambiant et contribueront à parfumer délicatement et aussi à purifier l’air respiré. L’utilisation est également possible en inhalation des vapeurs au dessus d’un bol. Quelques gouttes suffisent.

Dans la cuisine

Certaines huiles peuvent être utilisées en cuisine. Un dosage extrêmement modéré (une goutte diluée) s’impose en premier lieu compte tenu du goût prononcé apporté.

Tenir vos flacons bien fermés et hors de portée des enfants.

Avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées, du Département du Tarn-et-Garonne et de la commune de Laguépie.